publicité

Spotify ferme Heardle, le jeu musical inspiré de Wordle

Spotify ferme HeardleApplications
Temps de lecture estimé : environ 4 min.

Spotify a annoncé la fermeture de Heardle, le jeu musical inspiré de Wordle qu’il a acquis en juillet dernier. Le jeu sera définitivement supprimé le 5 mai prochain, selon un message affiché sur le site web de Heardle et relayé par le magazine The Verge.

Spotify abandonne Heardle le jeu musical inspiré de Wordle

Bien que s’inspirant de Wordle, le jeu de devinette de mots qui a fait fureur sur Internet (bien que non disponible en France), Heardle est assez unique en son genre, offrant une façon amusante de tester vos connaissances musicales. Le jeu vous donne six essais pour deviner le nom d’une chanson à mesure que vous écoutez des extraits de plus en plus longs de la piste. Si vous ne connaissez pas le nom de la chanson dès le départ, vous pouvez continuer à écouter jusqu’à ce que vous puissiez l’identifier. Plus tôt vous devinez la chanson, meilleur sera votre score. Une fois que vous avez deviné la chanson (ou abandonné), Heardle vous donne un lien pour écouter la piste sur Spotify.

Heardle non disponible en France

« Après mûre réflexion, nous avons pris la difficile décision de dire au revoir à Heardle alors que nous concentrons nos efforts sur d’autres fonctionnalités pour la découverte musicale », a déclaré le porte-parole de Spotify, Grey Munford, dans un communiqué envoyé par courrier électronique à The Verge. Spotify précise que vous avez jusqu’au 4 mai pour prendre une capture d’écran de vos statistiques si vous voulez les conserver en souvenir du jeu éphémère.

Lorsque Spotify a acquis Heardle l’année dernière, il a déclaré que le jeu avait des millions de joueurs, mais peut-être que moins d’utilisateurs y jouent maintenant que l’engouement autour de Wordle, propriété du New York Times, s’est un peu estompé. Peut-être que sa fermeture est également liée au fait que Spotify n’a jamais intégré Heardle dans son application. Si Heardle était disponible au bout des doigts des utilisateurs plutôt que sur un site web autonome, peut-être aurait-il continué à vivre.

Commentaires

Le titre et le lien vers l'article ont été copiés